Nouvelle histoire de Romainmôtier

Elément fondamental du patrimoine vaudois, le couvent de Romainmôtier, rattaché à l’abbaye de Cluny au Xe siècle, était l’une des plus anciennes institutions monastiques de Suisse avant sa suppression par les Bernois à la Réforme. Notre conférencier, spécialiste d’histoire médiévale, vient de publier une thèse sur le sujet, intitulée Le couvent de Romainmôtier, du début de l’époque clunisienne à la fin du XIIe siècle

Cet ouvrage, qui compte plus de 800 pages, propose tout d’abord une reconstitution des archives du monastère, jusque-là insuffisamment exploitées. En effet, hormis quelques textes isolés, les chartes de Romainmôtier n’ont plus été éditées depuis le milieu du XIXe siècle; de plus, elles n’ont jamais fait l’objet d’un traitement exhaustif. L’auteur s’est alors efforcé d’établir un corpus complet des actes du monastère pour les trois premiers siècles clunisiens (Xe-XIIes.). En parallèle, il a entrepris une étude diplomatique des documents, c’est-à-dire leur examen matériel et formel.

Sans se limiter à ces aspects techniques, la thèse d’Alexandre Pahud comprend également de nombreux chapitres consacrés à l’histoire de Romainmôtier proprement dite, à la fois politique, économique et sociale. L’auteur s’intéresse, par exemple, aux rapports du prieuré avec le monde extérieur (papauté, rois de Bourgogne, empereurs germaniques, aristocratie laïque), au développement de ses possessions ou encore à la condition des personnes soumises aux moines.

M. Alexandre Pahud, historien et archiviste indépendant, nous présentera son ouvrage mercredi prochain 21 novembre, à 20 heures, dans les locaux de la Ligue vaudoise, place du Grand-Saint-Jean 1 à Lausanne.

Mercredi 21 novembre 2018
Page vue 136 fois.
  |   Version imprimable

URL : www.ligue-vaudoise.ch/?actu_id=498
10.12.2018 - 18:15