La diplomatie humanitaire

Le système international, dont l’Organisation des Nations Unies et ses agences spécialisées constituent le pilier principal, repose à la fois sur des valeurs partagées telles que l’état de droit et le respect des droits de l’homme, et sur la mise en œuvre de quelques principes directeurs tels que la coopération multilatérale, la solidarité entre pays développés et pays en développement et le non-recours à la force pour régler les conflits. Ces valeurs et principes sont aujourd’hui remis ouvertement en cause par un nombre grandissant d’Etats. Le non-respect généralisé du droit international humanitaire illustre de manière dramatique le déclin de la primauté du droit international.

Notre conférencier, Vaudois originaire de Vevey, a consacré 34 ans de sa vie professionnelle d’abord au CICR, puis à l’UNESCO, deux institutions prestigieuses où il a occupé plusieurs postes de direction hautement exposés. Ses connaissances et son expérience ont fait de lui un observateur avisé des relations internationales et de leur évolution depuis la fin de la guerre froide.

Il a accepté l’invitation de la Ligue vaudoise à les partager avec ses membres en étayant sa présentation par divers exemples concrets qu’il a personnellement vécus au cours de sa longue carrière et qu’il a relatés dans son livre récemment paru aux Editions universitaires européennes, "La Diplomatie des mains vides".

M. Alain Modoux nous présentera ce sujet mercredi prochain 12 décembre, à 20 heures, dans les locaux de la Ligue vaudoise, place du Grand-Saint-Jean 1 à Lausanne.

Mercredi 12 décembre 2018
Page vue 561 fois.
  |   Version imprimable

URL : www.ligue-vaudoise.ch/?actu_id=500
21.05.2019 - 02:44