Remarques sur les droits de l'homme

«Les idées qu’on laisse au garde-manger finissent par prendre un goût…»; cette citation de Marcel Regamey a poussé les organisateurs des Entretiens du mercredi à reprendre certains éléments de la doctrine qui inspire depuis le début le Mouvement de la Renaissance vaudoise. Durant cette année, plusieurs mercredis seront consacrés à cette «révision générale».

Lors de la première de ces soirées, M. Olivier Delacrétaz abordera la question des droits de l’homme, en se fondant à la fois sur la Déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen de 1789 et sur la Déclaration universelle des droits de l’homme de l’ONU de 1948 (dont s’inspire la Convention européenne des droits de l’homme).

Ce sera l’occasion de parler de l’évolution historique des droits de l’homme, d’abord strictement individualistes, puis intégrant une dimension communautaire dès l’après-guerre. Nous examinerons dans quelle mesure il est possible de fonder une politique du bien commun sur les droits de l’homme, dans quelle mesure aussi leur universalisme peut constituer un cheval de Troie pour le mondialisme.

M. Olivier Delacrétaz, président de la Ligue vaudoise, nous présentera ce sujet mercredi prochain 13 février, à 20 heures, dans les locaux de la Ligue vaudoise, place du Grand-Saint-Jean 1 à Lausanne.

Mercredi 13 février 2019
Page vue 346 fois.
  |   Version imprimable

URL : www.ligue-vaudoise.ch/?actu_id=505
18.04.2019 - 12:36