«Suivez le guide!»

Yves Gerhard La Nation n° 2105 14 septembre 2018

Sous ce titre, vous avez pu lire dans ce même journal, en 2012-2013, seize articles d’Ernest Jomini, qui nous conviait à le suivre dans la vieille ville de Lausanne. Notre regretté ami, en pédagogue érudit et passionnant, faisait le tour des bâtiments historiques de notre capitale, de la place de la Palud à la cathédrale, en passant par le Palais de Rumine et le château. Il fut en effet, durant bien des années, guide d’accueil du Mouvement des Aînés (MdA), institution originale qui continue son activité, notamment ses visites de Lausanne dans toutes les langues, à tous les publics, à toutes saisons.

Voici que les Cahiers de la Renaissance vaudoise, sous la direction avisée de Mme Claire-Marie Schertz, éditent un volume original, un vrai guide à glisser dans sa poche, regroupant les articles dispersés dans les numéros de La Nation. Bien entendu, ces articles ont été actualisés: la restauration du grand portail occidental de la cathédrale, par exemple, est dûment signalée, comme la rénovation toute récente du Château. De plus, des QR codes renvoient à une galerie de photographies magnifiques de Jean-François Pasche, qui permettent de visualiser les lieux visités. De belles innovations!

On imagine un guide touristique: «A gauche, le château cantonal…» Dans ce volume, si l’on peut dire, le public cible est présent. Des notables rwandais, un couple de jeunes Français, des recrues, etc. posent des questions, manifestent des réactions, sont de vrais interlocuteurs de notre brillant cicérone, qui s’adapte ainsi à son public. Les visites guidées sont d’autant plus vivantes et incarnées. Le guide lui-même se plaint du peu de temps dont dispose le visiteur moyen, mais il en prend son parti, et son groupe aura souvent tendance à augmenter au cours des explications.

Autre aspect: Ernest Jomini ne cache pas ses opinions, tant en matière d’histoire qu’en politique. De façon quelque peu provocatrice, il compare le Canton à la grande République voisine pour son caractère jacobin et centralisateur. Il ne ménage pas ses éloges pour les brillants aspects de notre Moyen Age. Et pour lui, les vieilles pierres sont habitées: des personnes y ont vécu, prêché et prié, pris des décisions, reçu des hôtes, y sont enterrées. Une saisissante galerie de portraits! L’histoire, sous sa plume, devient vivante. Des curiosités lausannoises y trouvent des explications, comme le vide entre deux immeubles, lorsqu’on monte la rue de la Madeleine, à gauche, et qu’on arrive à la place René-Auberjonois; autres exemples: les messes célébrées dans la «cathédrale protestante», ou les conflits à propos de la Rose. Constamment, les anecdotes animent l’ouvrage.

Bref, vous l’aurez compris, il s’agit ici d’un guide original, personnel, incarné, qui vous révèle avec humour les curiosités et les beautés du centre historique de Lausanne. Une fois de plus, les habitants de nos petites villes et de nos villages sont invités à passer un jour ou un week-end dans la capitale, et à suivre à pied l’itinéraire proposé, leur «Jomini» en main. Ils rentreront chez eux «déçus en bien», en ayant révisé leur histoire et passé une belle journée à participer aux visites guidées de notre infatigable pédagogue.

Je m'abonne à La Nation

 

 

Coordonnées

           
*
*
 
*
*
*
* champs obligatoires
Page vue 924 fois.
  |   Version imprimable

URL : www.ligue-vaudoise.ch/?nation_id=4005
10.12.2018 - 18:34