Le marchand d'art Wilhelm Uhde

Wilhelm Uhde est né Prussien dans une région aujourd’hui en Pologne, vers Poznan. Petit-fils de pasteur, formé au droit, vaillant étudiant sociétaire portant couleurs à Heidelberg, il se dirige vers une carrière administrative ou juridique, puis envoie tout balader pour se vouer à l’art moderne parisien à une époque héroïque où tous ses protagonistes crèvent la faim.

Il est un marchand d’art et collectionneur de panache. Chacun des tableaux cubistes qu’il est alors le premier à acheter valent aujourd’hui des dizaines de millions.

Mais ce citoyen allemand en 1914 perd tout, sa collection est séquestrée par l’Etat français qui la revendra aux enchères. Uhde ne tient pas rigueur à son pays d’élection et se fera à Paris le champion entre les deux Guerres des artistes dits «naïfs».

M. Yves Guignard a consacré sa thèse en histoire de l’art à ce destin exceptionnel et il viendra nous en parler mercredi prochain29 mai, à 20 heures, dans les locaux de la Ligue vaudoise, place du Grand-Saint-Jean 1 à Lausanne.

Mercredi 29 mai 2019
Page vue 859 fois.
  |   Version imprimable

URL : www.ligue-vaudoise.ch/?actu_id=530
20.10.2019 - 02:30