Les Petites Ecoles de Crêt-Bérard

Alain Monnard La Nation n° 2096 11 mai 2018

Réchauffement climatique ou non, les glaciers de Suisse perdent du terrain. Post-chrétienté ou non, les Eglises fondent également. C’est une tendance irrémédiable à envisager avec réalisme et créativité, dans la confiance en la victoire de la Vie et non dans une tentative désespérée de réanimation.

Depuis début 2015, le mouvement des Petites Ecoles de Crêt-Bérard se veut une réponse parmi d’autres pour aider les hommes et les femmes d’aujourd’hui à (re)visiter un Evangile en lien avec leur vie et apprendre à mettre leur foi en pratique au quotidien.

Mais que faut-il apprendre à faire et à réfléchir en tant que chrétiens? Les aptitudes nécessaires pour conduire une voiture sont assez évidentes pour beaucoup d’entre nous; les passionnés de judo connaissent les prises à maîtriser pour acquérir une nouvelle ceinture. C’est déjà plus épineux de décrire le savoir, le savoir-être et le savoir-faire d’une bonne maîtresse de maison ou le profil de compétences de parents jouant pleinement leurs rôles. 

En ce qui concerne la foi chrétienne, ce qui est à vivre et à pratiquer est-il laissé à l’appréciation de chacun, comme la manière de marcher, de se nourrir ou de respirer, ou y a-t-il des incontournables, des fondamentaux, sans lesquels la foi s’étiole, s’essouffle et boitille?

La question ne se situe pas au niveau de la mission de l’Eglise dans la société, mais à celui des personnes. Il ne s’agit pas de trouver des moyens de relancer l’Eglise et d’augmenter sa surface de contact avec la société. Il s’agit d’équiper des personnes pour les aider à vivre leur foi, seules, en famille, dans leurs différents secteurs d’activités et partout sur la Terre.

Pendant trois ans, Jésus s’est concentré sur des échanges avec telle femme, tel homme, tel enfant en prise avec telles réalités. Leur mentalité et leur vie en ont été marquées, certains ont répondu à son appel à le suivre pour apprendre à vivre à sa manière avec le Père. Le Christ leur enseignait comment participer à la vie même de Dieu, et à l’actualiser de manière particulière.

Sa façon de rendre chacun libre et responsable, participant de façon unique et complémentaire à la présence et à l’action de Dieu dans le monde, est d’une inspirante actualité.

Revenons à notre question initiale: que faut-il apprendre pour vivre en chrétiens? Les Petites Ecoles de Crêt-Bérard se concentrent pour l’heure sur trois dimensions et sept secteurs.

•   Vivre une relation vivante avec le Seigneur, par la prière et l’interprétation de la Bible; être capables d’en rendre compte quand c’est requis à travers un témoignage personnel.

•   Contribuer au développement d’un climat relationnel et écologique sain, en participant humblement au projet divin de réconciliation de l’humanité et de soin de la Terre.

•   Orienter et vivifier sa vie domestique et professionnelle en fonction du Christ et de l’Evangile, pour vivre ses différents rôles de la manière la plus cohérente possible.

Ces parcours durent environ un semestre avec cinq journées en commun et des occasions de mise en pratique et de relecture entre les sessions. Cette durée est importante pour développer une régularité et acquérir des habitudes qui deviennent peu à peu un plaisir et un besoin.

On ne s’inscrit pas aux Petites Ecoles de Crêt-Bérard pour en savoir plus sur la prière, mais pour vivre connectés à Dieu, dans l’attention mutuelle. Avoir compris en quoi consiste l’exercice du discernement au travail ne trouve son sens que quand le participant ajoute à sa procédure décisionnelle ce temps d’arrêt solitaire où il demande à Dieu: «Et toi, Seigneur, que veux-tu que je fasse?»

Les Petites Ecoles ne sont pas des propositions de loisirs spirituels pour celles et ceux que ça intéresse et qui ont le temps. Ce sont des modules élaborés pour édifier des personnes qui souhaitent mieux vivre en chrétiens vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours sur sept. En se laissant inspirer par la Bible, en dialoguant avec Dieu, en osant rendre compte de leur Essentiel, en agissant en terriens responsables, en humanisant les relations, en déclinant leur foi au travail comme à la maison.

Tout cela révèle la vision des Petites Ecoles: le monde que Dieu aime tant et l’Eglise qu’il chérit ont besoin de personnes qui vivent, avec une certaine autonomie et en interaction communautaire, ces différentes dimensions. Le Christ cherche encore aujourd’hui des hommes et des femmes qui deviennent des disciples, des apprentis chrétiens tout au long de la vie.

La formation à des ministères laïques ou consacrés relèvent de la responsabilité des Eglises, afin d’apprendre à conduire des communautés, célébrer le culte, animer des groupes, organiser des occasions de témoignage, transmettre la foi et la culture chrétiennes, réfléchir et participer aux débats dans la société, etc.

Le résident de Crêt-Bérard a développé les Petites Ecoles pour tout un chacun et pour aider les communautés ecclésiales à équiper leurs membres en vue d’une vie chrétienne plus ample, plus autonome et plus féconde: en un mot plus adulte (1 Co 3, 2).

Note:

Plus d’information sur www.petites-ecoles.ch . Prochain module de juin à novembre: «Petite Ecole pour la Terre». Suite du programme dès janvier 2019 avec au moins un parcours sur le témoignage et sur la Bible. Possibilité de rester informés en le demandant sur info@cret-berard.ch.

 

Je m'abonne à La Nation

 

 

Coordonnées

           
*
*
 
*
*
*
* champs obligatoires
Page vue 1353 fois.
  |   Version imprimable

URL : www.ligue-vaudoise.ch/?nation_id=3902
23.08.2019 - 18:02