Identification
Veuillez vous identifier

Mot de passe oublié?
Rechercher


Recherche avancée

Fermer les yeux et éteindre la lumière

Sébastien Mercier
La Nation n° 2188 19 novembre 2021

Une centrale nucléaire saute au Japon, les plombs pètent ailleurs, c’est l’effet papillon, s’il en reste. Pourtant, l’analogie a suffisamment de fois été citée: une centrale nucléaire pour l’énergie, c’est comme l’avion pour le transport: un accident impressionne, mais sa rareté fait d’eux le moyen le plus sûr [...]

Le texte complet de cet article est actuellement réservé aux abonnés. Identifiez-vous, ou abonnez-vous à La Nation en remplissant le formulaire ci-dessous.
*


 
  *        
*
*
*
*
*
*
* champs obligatoires