FAIF: Le rail est-il encore nécessaire à la Suisse? avec Dimitri Simos

Le 9 février 2014, le peuple et les Cantons voteront sur le contre-projet direct à l’initiative de l’Association Transports et Environnement (ATE), dite « Pour les transports publics ». Il s’agit d’un vaste et complexe projet intitulé Fonds d’aménagement d’infrastructures ferroviaires (FAIF). Il se justifie que nous soyons attentifs à ses tenants et aboutissants. Avec de tels projets, les éventuelles atteintes au fédéralisme sont parfois à craindre.

L’Assemblée fédérale prévoit notamment de financer les futurs aménagements ferroviaires par le biais d’une augmentation de 0,1% de la TVA. Dans ces aménagements ferroviaires rentre l'agrandissement futur de la gare de Lausanne.

 Avant d’aborder la politique ferroviaire que la Suisse entend mener, il convient également de mettre en perspective la véritable histoire ferroviaire suisse, pour réaliser combien le développement et la prospérité actuelle de la Suisse sont liés à son réseau de chemins de fer. M. Dimitri Simos, ingénieur-civil EPFL et membre des Verts, se propose de nous présenter à la fois le projet et son impact symbolique.

Il sera parmi nous mercredi 13 novembre à 20 heures dans nos locaux de la Place du Grand-Saint-Jean 1 à Lausanne.

Mercredi 13 novembre 2013
Page vue 2866 fois.
  |   Version imprimable

URL : www.ligue-vaudoise.ch/?actu_id=238
05.06.2020 - 23:56