N’importe quoi

Cédric Cossy La Nation n° 2089 2 février 2018

Après les manifestations qui ont accompagné la tenue du salon de l’élevage à Beaulieu, 24 heures a donné la parole à trois jeunes paysans, qui se disent éleveurs par amour des bêtes, ainsi qu’au porte-parole antispéciste de l’Association Pour l’Egalité Animale: ce dernier pense qu’il faut purement et simplement supprimer l’élevage d’animaux de rente qui finissent à l’abattoir. Et qu’adviendra-t-il des éleveurs? Réponse: ils n’ont qu’à se reconvertir en devenant «avocat, maçon, etc.». Et si les trois jeunes paysans veulent rester à la ferme? Cela n’entre pas en ligne de compte: ils n’ont qu’à obéir à la dictature antispéciste. On les traite au fond comme du bétail; voire pire: car les vaches, ne sachant pas lire, sont à l’abri de certaines inepties.

Je m'abonne à La Nation

 

 

Coordonnées

           
*
*
 
*
*
*
* champs obligatoires
Page vue 2520 fois.
  |   Version imprimable

URL : ligue-vaudoise.ch/?nation_id=3827
14.08.2020 - 12:39