Histoire du droit pénal des mineurs dans le canton de Vaud (1798-1942), avec Numa Graa

Dès 1803, les autorités vaudoises durent organiser la répression et la prise en charge des délinquants qui, eu égard à leur jeunesse, bénéficiaient d’un traitement particulier. A cette occasion, les Vaudois se mirent à penser l’enfance comme une caractéristique singulière du délinquant, appréhendèrent progressivement ses spécificités, pour élaborer un cadre juridique ainsi que des structures appropriés. 

M. Numa Graa, docteur en droit et avocat-stagiaire, a rédigé sa thèse de doctorat sur cette thématique. Il a révélé ainsi combien, à travers les lois successives, le Canton de Vaud a contribué à la formidable émulation intellectuelle qui entoura ces questions dans la Confédération et l’Europe au cours des deux siècles passés. 

A l’heure où les débats concernant la délinquance juvénile n’ont jamais été aussi passionnés, cette étude permet de relativiser ce phénomène dans une double perspective historique et juridique.

M. Numa Graa sera parmi nous mercredi 6 novembre à 20 heures, dans nos locaux de la Place du Grand Saint-Jean 1 à Lausanne. Nous nous réjouissons de l'entendre. Il saura nous raconter un pan mal connu de l'histoire des institutions vaudoises. L'entrée est gratuite, la conférence est publique.

 

Mercredi 6 novembre 2013
Page vue 3171 fois.
  |   Version imprimable

URL : www.ligue-vaudoise.ch/?actu_id=236
05.06.2020 - 23:45