Sur les traces du martyre de la Famille impériale russe: témoignage d'un pèlerinage à Ekaterinbourg

Les luttes entre l'Armée rouge et l'Armée blanche s'intensifiant, Lénine ordonna, dans la nuit du 16 au 17 juillet 1918, la mise à mort de la famille impériale russe, après un an de détention. C'est ainsi que le Tsar Nicolas II, dernier empereur de Russie, mais également roi de Pologne et grand-duc de Finlande, et sa famille furent assassinés. 

Chaque année, en juillet, une procession nocturne conduit à Ekaterinbourg depuis le lieu d’assassinat de la famille impériale jusqu’au lieu où leurs corps ont été détruits, dans une forêt située à 21 kilomètres de là.

En 2018, pour les cent ans de la mort de Nicolas II, plus de cent mille personnes ont participé à cette marche, avec à leur tête le Patriarche russe, alors âgé de 70 ans. Le pèlerinage du 17 juillet est désormais un des événements religieux les plus importants pour les fidèles de l’Eglise orthodoxe russe.

Nicolas Potapov, lecteur et abonné genevois de «La Nation» depuis cinq ans, qui a marché cette année avec 60 000 de ses coreligionnaires, viendra nous présenter ce sujet à 20 heures, dans les locaux de la Ligue vaudoise, place du Grand-Saint-Jean 1 à Lausanne.

Mercredi 25 septembre 2019
Page vue 114 fois.
  |   Version imprimable

URL : www.ligue-vaudoise.ch/?actu_id=534
18.09.2019 - 15:44