PA 2022+, Mercosur, salade d’initiatives: L’agriculture à la croisée des chemins?

Alors qu’elle ne représente que quelques pourcents de la population active, l’agriculture semble être au cœur de l’actualité. En effet, alors qu’il a été en général possible de préserver les intérêts agricoles lors des négociations précédentes, les nouveaux partenaires potentiels pour des accords de libre-échange ont quasiment tous des intérêts offensifs en matière agricole, l’exemple le plus flagrant étant bien entendu celui des pays du Mercosur.

Par ailleurs, bien que l’agriculture suisse bénéficie encore majoritairement d’une image positive, les critiques se font de plus en plus marquées. Il suffit de voir la déferlante médiatique de cet été, notamment en Suisse alémanique, ainsi que de la salade d’initiatives concernant des objets agricoles. Enfin, le nombre d’exploitations continue de baisser. Ainsi, il y aura très prochainement moins de 50'000 exploitations en Suisse, dont moins de 4000 pour le canton de Vaud.

Dans cette situation générale, on peut se demander si nous sommes à l’aube d’une refonte complète de la politique agricole. Alors que les attentes contradictoires de la société mais aussi certaines divisions agricoles rendent les perspectives floues, les prochaines années risquent d’être compliquées puisqu’il s’agira d’éviter les bouleversements complets que représenteraient une interdiction complète des produits phytosanitaires, une limitation drastique de la taille des cheptels et/ou une ouverture trop marquée des marchés agricoles.

 

M. Loïc Bardet, directeur d'Agora nous présentera ce sujet mercredi prochain 16 octobre, à 20 heures, dans les locaux de la Ligue vaudoise, place du Grand-Saint-Jean 1 à Lausanne.

Mercredi 16 octobre 2019
Page vue 259 fois.
  |   Version imprimable

URL : www.ligue-vaudoise.ch/?actu_id=537
12.11.2019 - 19:09