Financement de la vie politique: une quête de transparence

La démocratie helvétique est-elle faussée par le pouvoir de l’argent?

Une initiative populaire demande de mettre en place, sur le plan fédéral, une législation sur la transparence du financement de la vie politique. Le Parlement y propose un contre-projet.

Dans le Canton de Vaud, la révision de la loi sur l’exercice des droits politiques inclut un chapitre sur cette question. Il s’agirait d’exiger des partis politiques qu’ils publient leurs comptes, ou tout au moins leurs recettes, et qu’ils déclarent spécifiquement les dons dépassant un certain montant, en indiquant l’identité précise des donateurs. Les mêmes exigences s’appliqueraient à chaque campagne de votation ou d’élection, ainsi qu’aux récoltes de signatures pour des initiatives ou des référendums.

 

M. Pierre-Gabriel Bieri, qui a examiné ce dossier dans le cadre de son activité au Centre Patronal, viendra exposer un point de vue critique sur cette quête de transparence qui ne saurait mettre en lumière toute la complexité de la vie politique. Nous vous attendons mercredi prochain 6 novembre, à 20 heures, dans les locaux de la Ligue vaudoise, place du Grand-Saint-Jean 1 à Lausanne.

Mercredi 13 novembre 2019
Page vue 240 fois.
  |   Version imprimable

URL : www.ligue-vaudoise.ch/?actu_id=541
12.12.2019 - 12:23