Libre-échange et souveraineté alimentaire

Une campagne politique nous apporte toujours quelque chose, même quand on perd. La récente campagne contre le «Cassis de Dijon» nous a fait connaître M. Willy Cretegny, vigneron “bio” à Satigny (GE), qui a courageusement lancé la récolte de signatures. Au-delà d’un certain nombre de divergences, nous avons noué avec M. Cretegny et ceux qui l’ont épaulé des relations d’estime réciproque.

Pour M. Cretegny, l’opposition au «Cassis de Dijon» n’est que la conséquence d’une opposition de fond au libre-échange généralisé et à la concurrence mondiale. Avec ses amis de La Vrille, il entend lancer prochainement deux initiatives fédérales, l’une pour modifier l’art. 73 Cst sur le développement durable, l’autre pour modifier les art. 94 et 96 Cst sur la politique économique et la concurrence.

Si nous attendons d’en savoir plus pour nous prononcer sur ces projets, nous apprécions en tout cas ce qu’il écrit dans son projet d’argumentaire: «Protéger nos choix et défendre notre souveraineté, ce n’est pas un rejet de l’autre, mais une affirmation des valeurs auxquelles nous tenons.» Nous nous réjouissons d’entendre M. Cretegny.

La séance se tiendra le mercredi 11 novembre à 20 heures dans les locaux de la Ligue Vaudoise, place Grand-Saint-Jean 1, à Lausanne (2e étage). Nous nous réjouissons de vous y rencontrer.

Mercredi 11 novembre 2009
Page vue 2061 fois.
  |   Version imprimable

URL : www.ligue-vaudoise.ch/?actu_id=60
18.09.2019 - 15:37