Redécouverte de Gilles

Daniel Laufer La Nation n° 2017 1er mai 2015

Il faut un certain talent, et même un talent certain, pour rendre hommage à Gilles sans tomber dans la vaudoiserie, et pour lui donner la dimension qu’il mérite, celle d’un grand chansonnier.

Christophe Monney a eu cette audace: Le monde m’empêche de dormir, c’est le titre du spectacle donné au Casino de Rolle, un hommage à un Gilles quelquefois méconnu, un chansonnier d’un très grand talent, un poète. Le quatuor vocal des Swinging Bikinis, formé de Rachel Hamel, Anne Ottiger, Alexandre Feser et Christophe Monney, accompagné à merveille par le pianiste Daniel Perrin, le tromboniste Stéphane Trachsel, le percussionniste Dominique Pythoud, dans l’excellente mise en scène de Stefania Pinnelli, ont donné une image vivante, allègre, souvent émouvante de l’itinéraire de Jean Villard. On découvre ou on redécouvre grâce à eux, tout d’abord avec Gilles et Julien, Edith et Gilles, enfin avec Gilles et Urfer, des chansons qu’on avait oubliées, mais aussi, glissés avec finesse, les échos de celles qu’on connaît de toujours. La parfaite mise au point du spectacle, le brio avec lequel tout est enlevé, le soin que son créateur a mis à faire valoir bien plus le génie du chansonnier que le talent des artistes eux-mêmes, tout cela contribuera à donner à Jean Villard Gilles la place éminente qu’il mérite non seulement dans la mémoire des Vaudois, mais parmi les plus grands chansonniers de langue française.

Nota:

Ce spectacle sera encore donné ailleurs dans le Canton. Surveillez les annonces: à ne pas manquer! 

Je m'abonne à La Nation

 

 

Coordonnées

           
*
*
 
*
*
*
* champs obligatoires
Page vue 3084 fois.
  |   Version imprimable

URL : ligue-vaudoise.ch/?nation_id=3140
06.07.2020 - 19:00