5’000? 600? Du vent?

Cédric Cossy La Nation n° 2107 12 octobre 2018

Dans sa campagne contre l’initiative de l’UDC «Pour l’autodétermination», economiesuisse répète à l’envi que ce texte mettrait en cause notre crédibilité internationale, parce que la Suisse a conclu 5’000 traités, dont 600 en matière économique. Bigre! Tous ces accords vont-ils tomber en douve au lendemain d’un vote positif?

L’initiative de l’UDC ne met en cause que les traités contraires à notre Constitution et, sous certaines conditions, à nos lois. economiesuisse prétendrait-elle que 5’000 traités, dont 600 touchant l’économie, sont contraires à notre droit fondamental?

Si oui, le scandale est grand, et l’UDC a raison d’y mettre bon ordre.

Si non, economiesuisse est priée de dire combien de traités seraient réellement en cause, lesquels, et pourquoi. C’est la moindre des choses que d’argumenter clairement dans une campagne aussi importante.

Qu’economiesuisse ne vienne pas répondre que tout traité pourrait être contredit par une initiative constitutionnelle future, inconnue à ce jour, qui pourrait être votée dans 5 ans, 10 ans, 100 ans. Nous dupliquerions, tant qu’à verser dans la politique-fiction, que notre Constitution pourrait être violée par tout traité futur, inconnu à ce jour, conclu dans 5 ans, 10 ans, 100 ans.

Répondez-nous, economiesuisse, ou l’on ne croira plus à votre sérieux, que vous considérez volontiers comme votre marque de fabrique. Ou cessez d’agiter de pauvres épouvantails!

Je m'abonne à La Nation

 

 

Coordonnées

           
*
*
 
*
*
*
* champs obligatoires
Page vue 1293 fois.
  |   Version imprimable

URL : www.ligue-vaudoise.ch/?nation_id=4026
18.09.2019 - 15:43