Chêne-Pâquier et son histoire

Antoine Rochat La Nation n° 2134 25 octobre 2019

Signalons la publication récente d’une plaquette sur la commune vaudoise de Chêne-Pâquier1. Cette brochure est intéressante et richement illustrée.

L’histoire de la localité commence en 1142, avec les seigneurs de Saint-Martin du Chêne, dont il subsiste une tour carrée (située aujourd’hui sur le territoire de la commune de Molondin).

A l’époque bernoise, on construit à Chêne-Pâquier un temple en forme d’ellipse, sans doute inspiré, voire réalisé, par l’architecte bernois Abraham Dünz, construction achevée en 1667. Cette église est à n’en pas douter l’édifice le plus connu de Chêne-Pâquier, typique d’une architecture protestante où l’assemblée est tournée vers la chaire2.

Le village comprend aussi une belle cure, édifiée en 1735, dont la restauration la plus récente remonte selon nos sources à 19773.

L’histoire des collèges de Chêne-Pâquier est révélatrice de l’évolution de l’école vaudoise: l’ancien collège du village, construit en 1818, a été démoli en 1957. Le nouveau collège, édifié en 1949, n’abrite plus de classes, mais il est occupé désormais par l’administration communale. Les enfants de Chêne-Pâquier sont pris en charge dans le cadre d’une organisation régionale, gérée par une association intercommunale, celle d’Yvonand et environs.

La population du village a passablement évolué au fil du temps: 138 habitants en 1803, 207 en 1860, 103 en 1980 et 141 en 2018. Au début du XIXe siècle, la grande majorité des gens travaillaient sur place. Deux siècles plus tard, la plupart des gens travaillent à l’extérieur de la localité.

D’une surface de plus de 200 hectares, la commune de Chêne-Pâquier compte 71% de terres agricoles et 25% de surfaces boisées. Le solde de 4% abrite surtout les constructions et les infrastructures.

Relevons pour terminer que la plaquette sur Chêne-Pâquier ne fait, sauf erreur de notre part, aucune allusion à une fusion de la commune avec une ou plusieurs de ses voisines!

Références:

1  Chêne-Pâquier à la lumière de son passé, textes de MM. Jean-Marc Veya et André Durussel, préface de M. Guy-Cyrille Jaquier, syndic, à commander à la commune de Chêne-Pâquier (info@chene-paquier.ch). On peut aussi consulter le site internet de la commune, à la rubrique «village».

2  Marcel GRANDJEAN, Les temples vaudois. L’architecture réformée dans le Pays de Vaud (1536-1798), Lausanne 1988 (BHV 89), pp. 115 à 118.

3  Monique FONTANNAZ, Les cures vaudoises. Histoire architecturale, 1536-1845, Lausanne 1987 (BHV 84), pp. 135 à 138).

Je m'abonne à La Nation

 

 

Coordonnées

           
*
*
 
*
*
*
* champs obligatoires
Page vue 915 fois.
  |   Version imprimable

URL : www.ligue-vaudoise.ch/?nation_id=4299
30.05.2020 - 20:04