La présidence du Conseil d’Etat

Jean-François Cavin La Nation n° 2137 6 décembre 2019

Suivant l’avis de son gouvernement, le Grand Conseil genevois a décidé en novembre de supprimer la présidence permanente du Conseil d’Etat et de revenir au tournus annuel. Le peuple devra encore voter sur cette modification de la Constitution.

Ayant connu les affres de l’anarchie au sommet au tournant du siècle, les Vaudois ont adopté la présidence permanente, fixée pour toute la législature, avec leur Constitution de 2003. Il en résulte un renforcement manifeste de la cohérence et de la continuité de l’action gouvernementale. Bien sûr, lorsque le Conseil d’Etat penche à gauche, c’est une continuité gauchisante; mais à tout prendre, c’est préférable au désordre.

Les Genevois, eux, aiment la turbulence politique. De coups de sac en coups de gueule, ils apprécient le sport national consistant à râler contre leur gouvernement. A chacun son tempérament.

Je m'abonne à La Nation

 

 

Coordonnées

           
*
*
 
*
*
*
* champs obligatoires
Page vue 1282 fois.
  |   Version imprimable

URL : ligue-vaudoise.ch/?nation_id=4331
21.09.2020 - 02:31