Pas de confinement en 1918

Jean-Michel Henny La Nation n° 2149 22 mai 2020

Dans un intéressant article paru dans la Revue historique vaudoise de 20191, Mme Nathalie Koch étudie la réaction des autorités vaudoises face à la grippe espagnole en 1918. Elle cite un rapport détaillé du Service sanitaire de l’époque qui contient notamment le passage suivant: « Étant donné le mode de diffusion de la grippe, l’idéal pour la prophylaxie serait d’arrêter tout le trafic, d’interdire toutes les communications entre les villes et les villages, en un mot d’interdire toute la vie économique et sociale d’un pays. Si de telles mesures étaient appliquées, le remède serait encore pire que le mal, car il en résulterait des pertes économique irréparables ».

Il y a plus de cent ans, les questions se posaient de la même manière qu’aujourd’hui, mais on n’y répondait que par l’interdiction des rassemblements, la fermeture des écoles et l’isolement des malades dans des lazarets. Le confinement de toute la population n’avait pas été décrété.

Notes:

1  Revue historique vaudoise, 127/2019, p. 112.

Je m'abonne à La Nation

 

 

Coordonnées

           
*
*
 
*
*
*
* champs obligatoires
Page vue 455 fois.
  |   Version imprimable

URL : ligue-vaudoise.ch/?nation_id=4473
23.10.2020 - 23:14