Non au congé de paternité obligatoire

Jean-François Cavin La Nation n° 2154 31 juillet 2020

Peut-être les temps ont-ils changé. Peut-être les jeunes pères ne se contentent-ils plus d’un jour de congé, au moment de la naissance, pour annoncer le bébé à l’état-civil, apporter des fleurs à la maman, convoquer les copains et boire avec eux à la santé de la vie (vingt-quatre heures suffisent amplement à remplir ce programme de base). Peut-être les géniteurs [...]

Le texte complet de cet article est actuellement réservé aux abonnés.

Je m'abonne à La Nation

 

 

Coordonnées

           
*
*
 
*
*
*
* champs obligatoires
Page vue 61 fois.
  |   Version imprimable

URL : ligue-vaudoise.ch/?nation_id=4532
15.08.2020 - 09:43