Séminaire 2011: Ecole vaudoise, enfin un vrai choix!

SÉMINAIRE 2011:
Ecole vaudoise, enfin un vrai choix!
• Les mercredi 16, 23 et 30 mars, à 20 heures
• Au Buffet de la gare de Lausanne, Salle des Vignerons
• Entrée libre



Les réformes qui bouleversent l'Ecole vaudoise depuis les années soixante s'inscrivent toutes dans les mêmes perspectives: unification (des voies, des structures, des méthodes, de la formation des maîtres), recours aux méthodes globales, crainte panique de l'échec, obsession des études longues et dévalorisation simultanée des métiers et professions non universitaires.

Jamais ces principes n'ont été remis en question, lors même que les résultats de leur application n'ont cessé de décevoir. On le voit encore avec le système actuel. EVM, qui devait être la panacée absolue (rappelons-nous les promesses dithyrambiques de ses auteurs!) et qui a bénéficié durant quinze ans d'un soutien sans réserve des autorités scolaires, a abouti à un mécontentement général. Ce ratage méritait pour le moins un examen critique systématique. Les responsables actuels de l'Ecole n'en ont rien fait. Pas un mot sur l'effet des cycles qui ont remplacés les périodes annuelles, sur les nouvelles évaluations, sur les méthodes globales ou semi-globales. Mutisme total sur les conséquences psychologiques et matérielles du changement perpétuel que subit l'Ecole vaudoise, déstabilisant pour les élèves et leurs parents, démotivant pour les enseignants. La seule critique qui nous vient des réformateurs officiels est au fond qu'EVM n'est pas encore allée assez loin.

Vu les votations scolaires très importantes qui attendent le peuple vaudois, la Ligue vaudoise a décidé de consacrer son séminaire annuel à l'éclaircissement de certains aspects de la question. Elle a invité un patron formateur d'apprentis, une enseignante de la voie secondaire à options et un enseignant de la voie baccalauréat à faire un état des lieux. Ils parleront de leurs expériences professionnelles, de leurs déceptions et de leurs attentes. Une secrétaire patronale présentera les résultats et l'interprétation de l'enquête récente menée par le Centre Patronal auprès de cinq cents patrons formant des apprentis. Le dernier soir sera consacré

à l'idéologie socio-constructiviste qui est au coeur de la réforme, ainsi qu'au choix qui va s'offrir au peuple vaudois: le système actuel, le projet du Département et l'initiative «Ecole 2010».


Mercredi 16 mars:


Geneviève CHABLOZ,
maîtresse VSO

Les riches possibilités de la VSO

Guy GAUDARD,
patron et maître d’apprentissage

Ce qu’attend un maître d’apprentissage

Mercredi 23 mars:


Sophie PASCHOUD,
secrétaire patronale

Il y a une vie après l’école

Jacques PERRIN,
maître VSB

Différences, inégalités, injustices

Mercredi 30 mars:


Samuel BERTHOUD,
professeur à la Faculté des SSP

Le socio-constructivisme en question

Olivier DELACRÉTAZ,
président de la Ligue vaudoise

Le meilleur des systèmes scolaires

Les exposés sont suivis d'une discussion.

 








 

Vendredi 25 mars 2011
Page vue 4125 fois.
  |   Version imprimable

URL : www.ligue-vaudoise.ch/?actu_id=200
25.07.2017 - 20:52