Où s’arrête la Romandie?

Yves Gerhard La Nation n° 2017 1er mai 2015

Les Editions Slatkine viennent de publier un nouvel ouvrage sur la Suisse romande. Nous nous concentrerons sur sa couverture. Elle est censée représenter la Suisse romande. Les cantons sont bien distingués par des à-plats de différentes couleurs. On scrute cette carte avec intérêt, puis on est saisi d’un léger vertige… Le Jura est bien séparé entre le Nord et le Sud, et le bord du lac de Bienne est en blanc, comme tout le territoire hors de la Romandie. Mais la Singine et le Haut-Valais sont incorporés sans ménagement linguistique: dans cette logique annexionniste, il aurait fallu inclure le reste du canton de Berne! L’enclave de Céligny n’apparaît pas; et les enclaves fribourgeoises d’Estavayer-le-Lac et de Saint-Aubin (en violet) sont attribuées de par leur couleur au canton de Neuchâtel!

Fort de ces observations, nous ne doutons pas que les pages intérieures du volume soient du plus haut intérêt.

Je m'abonne à La Nation

 

 

Coordonnées

           
*
*
 
*
*
*
* champs obligatoires
Page vue 2959 fois.
  |   Version imprimable

URL : ligue-vaudoise.ch/?nation_id=3132
06.07.2020 - 20:14