Juvenilia CXIX

Jean-Blaise Rochat La Nation n° 2017 1er mai 2015

«Il faut que je vous parle», me dit Porfirio avec une franchise légèrement surjouée qui n’annonce rien de bon. En effet, il me fait savoir qu’il renonce à participer au spectacle théâtral public préparé par sa classe depuis plusieurs mois. La représentation unique a lieu le surlendemain de cette ahurissante déclaration. En bon sportif, Porfirio a choisi un match de foot contre son rôle d’acteur. Aucun argument – priorité du premier engagement, solidarité, abandon d’un travail patient, baisse de qualité du spectacle – ne parvient à ébranler sa décision: mercredi à 20h00, ce sera le gazon, non la scène.

Je le laisse là, sans mot dire, et vais faire exploser ma colère à distance, afin qu’il ne voie pas quelle emprise sa froide détermination a sur mes nerfs. Quelques heures plus tard, je l’envoie avouer sa forfaiture à ses camarades. Plutôt que de lui infliger de vaines sanctions, je me livre par anticipation à la mauvaise joie de l’empereur romain qui abaisse le pouce; car je ne doute pas que ce sera la curée et qu’il finira déchiqueté pour sa trahison.

Eh bien pas du tout: il y eut bien quelques explications et une passagère indignation. Ces mouvements divers furent interrompus par Anita: «La discussion est inutile, puisqu’il est certain que Porfirio ne sera pas avec nous mercredi. L’urgence est de trouver une solution.» Rapidement, il fut décidé que Damien, qui a une bonne expérience du théâtre, serait capable de mémoriser le rôle vacant en vingt-quatre heures. Il accepta avec une tranquille modestie, et participa au succès de l’entreprise. Pour couronner la réussite de la soirée, Anita reçut un message sur son portable: l’équipe de Porfirio avait gagné le match. Clameur de la classe: «On est des champions!»

Dans un premier temps, j’ai eu un peu honte de mes mauvaises pensées en regard de la générosité de mes élèves. Assurément, leur réaction a été plus constructive que mes aigreurs vengeresses. Mais il y a une autre explication, sans doute complémentaire, à cette surprenante attitude: ils sont habitués à vivre dans un désordre social ordinaire, augmenté par l’usage des téléphones portables qui permettent de se dédire à la dernière minute, de changer de projet, de renvoyer ses rendez- vous. Le respect de la parole donnée et la fidélité aux engagements sont des valeurs morales en baisse, tandis que la souplesse, la capacité d’adaptation sont à la hausse.

Je m'abonne à La Nation

 

 

Coordonnées

           
*
*
 
*
*
*
* champs obligatoires
Page vue 2855 fois.
  |   Version imprimable

URL : ligue-vaudoise.ch/?nation_id=3137
06.07.2020 - 20:17