La mort d’Auguste

Antoine Rochat La Nation n° 2144 13 mars 2020

Les historiens vaudois et les Moudonnois pleurent la mort de M. Gilbert Kaenel, dit Auguste, parti trop tôt à l’âge de 70 ans.

Directeur du Musée cantonal d’archéologie et d’histoire durant trente ans, M. Kaenel avait repris avec quelques collègues la responsabilité des Cahiers d’archéologie romande, collection fondée en 1974 par Me Colin Martin.

Nous avons eu le privilège de côtoyer M. Kaenel durant plusieurs années au comité de la Société Académique Vaudoise, au sein duquel il était l’infatigable rapporteur sur les demandes de subsides de publications, toujours avec érudition et modestie.

Entre autres publications, M. Kaenel a rédigé le premier chapitre du livre Histoire vaudoise, consacré à la préhistoire du Pays de Vaud et à ses différents sites archéologiques, du mammouth du Brassus aux découvertes récentes du Mormont.

Malgré la neige, l’église Saint-Etienne de Moudon était archipleine le 26 février dernier, pour rendre un dernier hommage à M. Kaenel, dont le faire-part portait en exergue cette magnifique définition du Vaudois:

C’est une forme d’épaisseur feinte, de lourdeur qui cache une finesse insondable, une subtilité incroyable teintée de malice et d’ironie.

Pas de doute, Auguste était un vrai Vaudois!

Je m'abonne à La Nation

 

 

Coordonnées

           
*
*
 
*
*
*
* champs obligatoires
Page vue 91 fois.
  |   Version imprimable

URL : www.ligue-vaudoise.ch/?nation_id=4408
04.04.2020 - 20:45