Identification
Veuillez vous identifier

Mot de passe oublié?
Rechercher


Recherche avancée

Une histoire sans fin?

Jean-François Cavin
La Nation n° 2077 18 août 2017

L’intrusion fédérale dans tous les domaines de la vie serait-elle une histoire sans fin? C’est l’impression qu’on a en suivant les publications du Centre Patronal, toujours vigilant, qui dénonce sans cesse de nouvelles interventions de l’Etat central que rien ne justifie. Tout récemment, c’était le projet d’une nouvelle mouture (encore!) de la loi fédérale sur l’aménagement du territoire, aussi interventionniste et dépourvue de base constitutionnelle que les précédentes. En juillet, c’était un projet de modernisation de la surveillance des institutions du 1er et du 2e pilier de la prévoyance, qualifié de «surdimensionné et intrusif». En mai, c’était une révision en cours de la législation sur le Registre foncier, avec création d’un fichier des propriétaires (pas seulement des parcelles) permettant de tout savoir sur les biens immobiliers d’une personne: innovation inutile et fouineuse. Le perfectionnisme administratif et la soif de pouvoir de la Confédération semblent inextinguibles.

Un des candidats au Conseil fédéral axera-t-il sa campagne sur ces abus constants, attentoires aux libertés des cantons et des personnes? On n’ose l’espérer.

Vous avez de la chance, cet article est en accès public. Mais La Nation a besoin d'abonnés, n'hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous.
*


 
  *        
*
*
*
*
*
*
* champs obligatoires