Identification
Veuillez vous identifier

Mot de passe oublié?
Rechercher


Recherche avancée

Omniprésents, insupportables

Le Coin du Ronchon
La Nation n° 2151 19 juin 2020

Quel rapport y a-t-il entre une banque, une assurance, un club automobile, une agence immobilière, un vendeur de matériel informatique, un fournisseur d’électricité, une autre assurance, une agence de voyage, un magazine de consommateurs, un développeur de sites internet, une agence de placement, une association professionnelle, une école de photographie, une école de sauvetage, une agence de soins à domicile, une fiduciaire, une société de sécurité privée, encore une autre assurance, un vendeur de voiture, un vendeur de camion, un opticien, une société de crédit, une société d’audit et de conseil, un expert en gestion des risques et un fabricant de tout ce que vous voulez?

Tous ces honnêtes commerçants ont conçu leur communication publicitaire autour d’un même slogan: «Nous sommes toujours à vos côtés!»

Et c’est censé vous rassurer, vous donner confiance…

Mais est-ce que vous réalisez ce que cela signifie? Quand vous vous levez le matin, quand vous prenez votre petit déjeuner, quand vous sortez dans la rue ou quand vous montez dans un bus, et quand vous vous reposez le soir dans votre salon, ils sont toujours à vos côtés. Où que vous alliez, ils sont là. Vous ne pouvez plus faire un pas sans être accompagné par une ribambelle de banquiers, d’assureurs, d’informaticiens, de vendeurs de poudre de perlimpinpin et d’autres spécialistes (qui, soit dit en passant, n’ont pas été très inspirés dans le choix de leur agence publicitaire). Tous ces gens qui tiennent absolument à être toujours à vos côtés s’accrochent ainsi à vos basques et ne vous lâchent plus d’une semelle, et même s’ils respectent la distance réglementaire de deux mètres, cela ne vous laisse tout de même pas beaucoup d’intimité.

Conclusion: méfiez-vous des gens qui veulent trop bien faire et, surtout, privilégiez les professionnels qui maîtrisent le poids et le sens de leurs mots. Les autres, ceux dont le vocabulaire souffre de quelques lacunes, ne sont là que pour nous divertir – à l’instar de ce grand distributeur de l’Hexagone dont la toute nouvelle publicité commence par cette fière affirmation: «Cette année, on ne pourra pas supporter les Français!»

Vous avez de la chance, cet article est en accès public. Mais La Nation a besoin d'abonnés, n'hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous.
*


 
  *        
*
*
*
*
*
*
* champs obligatoires