«Moi, je peins dans mon village»

David Rouzeau La Nation n° 2157 11 septembre 2020

Aimé Pache, peintre vaudois est le quatrième roman de Ramuz, paru en 1910. Ramuz a trente ans. De Paris où il vit depuis presque dix ans, il voit mieux son pays, notre Pays de Vaud, il en ressent l’absence et en saisit l’importance fondamentale pour lui. Aimé — au très beau prénom, car il sera aimé par la vie — se dit, une fois son collège fini, à 15 ans: «Je serai peintre.» [...]

Le texte complet de cet article est actuellement réservé aux abonnés.

Je m'abonne à La Nation

 

 

Coordonnées

           
*
*
 
*
*
*
* champs obligatoires
Page vue 54 fois.
  |   Version imprimable

URL : ligue-vaudoise.ch/?nation_id=4554
28.09.2020 - 19:46