Identification
Veuillez vous identifier

Mot de passe oublié?
Rechercher


Recherche avancée

Traces d’humanité (5)

Jacques Perrin
La Nation n° 2190 17 décembre 2021

Des perdants Kliment Vorochilov a été serrurier à Lougansk. Staline le tutoie et l’appelle Klim. Vorochilov n’a aucune formation militaire. Il en est fier. Durant la guerre civile, il démontre un certain courage physique, mais n’est pas un chef efficace. Il est bientôt privé de commandement; il travaille mieux en tant que [...]

Le texte complet de cet article est actuellement réservé aux abonnés. Identifiez-vous, ou abonnez-vous à La Nation en remplissant le formulaire ci-dessous.
*


 
  *        
*
*
*
*
*
*
* champs obligatoires