Identification
Veuillez vous identifier

Mot de passe oublié?
Rechercher


Recherche avancée

A la Revue de Lausanne

Camille Monnier
La Nation n° 2190 17 décembre 2021

Sous la magnifique voûte de l’ancienne église qui forme désormais le Centre culturel des Terreaux, on nous offre actuellement, et ce jusqu’au 23 janvier 2022, l’occasion de rire de l’année écoulée.

Le temps d’une soirée, cette équipe talentueuse nous rappelle que non, cette année ne s’est pas limitée aux annonces d’Alain Berset. Lui-même n’apparaît sur scène qu’une seule fois! Avec délicatesse et dérision, entre sketchs et comédie musicale, on se moque de l’actualité communale, cantonale et fédérale. On y parle de la bénédiction – ou pas – que représente l’écriture inclusive, des négociations sans fin pour l’achat des nouveaux avions de combat, ou encore des ambitions présidentielles de Guy Parmelin.

Outre les chanteuses et les acteurs de haute volée, il faut citer l’excellente participation de l’humoriste Nathanaël Rochat, et surtout le rôle central de Joseph Gorgoni, alias Marie-Thérèse Porchet. Sa présence sur scène est le symbole de la victoire sur la maladie. Alors qu’il est tout juste sorti de trois lourds soucis de santé consécutifs, dont un épisode de Covid-19 qui l’a plongé dans le coma, la revue ne manque pas de nous rappeler avec humour la chance de le voir sous les projecteurs.

Laissez-moi le plaisir de vous divulgâcher ceci: Mme Porchet aurait fait une splendide première guette de Lausanne.

Vous avez de la chance, cet article est en accès public. Mais La Nation a besoin d'abonnés, n'hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous.
*


 
  *        
*
*
*
*
*
*
* champs obligatoires