Identification
Veuillez vous identifier

Mot de passe oublié?
Rechercher


Recherche avancée

Le paysage, à préserver «exemplairement»

Jean-François Cavin
La Nation n° 2179 16 juillet 2021

Le Conseil d'Etat veut renforcer la protection du paysage et du patrimoine naturel. Il a mis en consultation un projet de loi prenant le relais du texte actuel et développant les mesures de sauvegarde.

On lit dans l'exposé des motifs qu'il faut intégrer la réflexion paysagère systématiquement dans toutes les activités ayant des effets sur le territoire et prendre des mesures de gestion appropriées afin de mettre en valeur le paysage comme élément clé dans le domaine de l'environnement […]. La planification, la construction, l'utilisation et la modification d'ouvrages et d'installations pour lesquels le canton et les communes octroient une autorisation doivent respecter de manière exemplaire l'identité du paysage où elles ont lieu.

Un élément clé qu'il faut respecter de manière exemplaire: c'est ce que proclament depuis des années les opposants à l'implantation d'éoliennes industrielles géantes qui saccageraient la nature vaudoise, en particulier certains des paysages les plus beaux du Jura. Ils seront donc heureux de lire, à l'article premier du projet de loi, que celui-ci vise notamment à prévenir les atteintes aux paysages remarquables, les réduire et les réparer.

L'article 4 dispose que le Conseil d'Etat travaille de concert avec la Confédération et la France voisine afin de préserver le patrimoine naturel et paysager. Voilà qui doit soulager les habitants et les autorités de plusieurs communes françaises qui ont le sentiment d'être froidement ignorées par les Vaudois, notamment Jougne dont le projet des éoliennes de Bel Coster menace le site et la principale source. L'entente cordiale est de retour.

Il reste à la Direction des ressources et du patrimoine naturel, logée Valentin 10, à transmettre la consigne à la Direction de l'énergie, domiciliée Valentin 10: cesser d'encourager les promoteurs des machines à brasser du vent. Mme Béatrice Métraux, nous n'en doutons pas, saura convaincre Mme Béatrice Métraux.

Vous avez de la chance, cet article est en accès public. Mais La Nation a besoin d'abonnés, n'hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous.
*


 
  *        
*
*
*
*
*
*
* champs obligatoires